Comment reconnaître un hoax ?

Comment reconnaître un hoax ?

Un Hoax signifie un mensonge qui a été créé de toutes pièces et qui a été conçu pour apparaître crédible et véritable, comme si il s’agissait d’une vrai information. Une sorte de « canular informatique » pour certains.

Comme à chaque événement extraordinaire, les mauvais esprits lancent des rumeurs, des photos truquées et même des virus informatiques plus ou moins vrais. Et suite aux récentes actualités, les réseaux sociaux se sont vus submerger par un nombre très important d’informations en tous genres. Par moment, les informations étaient correctes, mais bien souvent, nous avons pu voir de nombreux hoax être partagé sur Facebook ou retweetés sur Twitter.

Et le problème de ces réseaux sociaux, c’est qu’en quelques secondes, une information totalement fausse peut être partagée en quelques secondes par des milliers de personnes.

Voyons cela avec quelques hoax que j’ai pu voir ces derniers jours ;

Une alerte au virus informatique

C’est surement l’hoax qui a fait le plus parler en ce moment. Le fameux virus « Je suis Paris ». On a pu voir assez souvent une copie de SMS mettant en garde contre une photo de bébé avec un bracelet de maternité portant l’inscription « Je suis Paris » qui contiendrait un virus. Et bien sûr, ceux qui ont lancé cette rumeur ont réunis tous les ingrédients : une affaire plausible ainsi que des sources mises en avant (un soi-disant « service de cyber criminalité du ministère de la défense »).

Et pourtant, il s’agit bel et bien d’un hoax. Il n’y a aucun virus ou email piégé.

Hoax

Le héro SDF victime d’une fusillade.

Cette fois, le hoax concerne une star mondiale de la boxe. Mais tout d’un coup, pour certains, c’était devenu un SDF parisien qui était un héro.

Floyd Mayweather

Ce n’est pas faute d’avoir eu des internautes qui ont vite répondu en disant que c’était juste Floyd Mayweather, le célèbre boxeur américain. Le tweet a quand même eu 5000 retweets. Tout ça en quelques jours.

Rumeur d’une manifestation

Ici ce tweet annonce une manifestation dans les rues allemandes en soutient des français. Mais il n’en était rien. Ce cliché date de 2014 durant une manifestation menée par un mouvement anti-islam. Loin d’être ce qu’annonce l’actualité au-dessus de la photo.

Exemple d'Hoax

Il y aussi ces hoax qui se transmettent par courrier électronique et qui véhiculent une incitation à l’exécution d’une action ruinant la sécurité de vos ordinateurs.

Comment repérer un hoax?

Comme vous pouvez le voir, il peut y avoir énormément de fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux. Mais du coup, comment faire pour différencier un hoax d’une vraie information ?

Tout d’abord, il faut se méfier des appels à partager sur facebook ou à retweeter. Car selon www.hoax-slayer.com, « quand il y a un appel explicite au partage », c’est généralement un hoax. Par exemple : « si vous n’envoyez pas ce mail à 10 personnes, Hotmail deviendra payant ».

Ensuite, pensez à bien vérifier d’où vient l’information et ce qu’elle contient avant de partager. Dans la plupart des cas, il vous suffit de faire un copier-coller dans Google des premiers mots du texte pour que vous soyez fixé.

Ou vous pouvez tout simplement aller sur des sites spécialisés dans les hoaxs, comme http://www.hoax-slayer.com/ et http://www.snopes.com/ pour les posts anglo-saxons, http://www.hoaxbuster.com/ et http://www.hoaxkiller.fr/index.htm en France).

Vérifiez également l’authenticité des citations, même si elles ont l’air crédible à vos yeux.

Concernant l’image, le tout est de savoir si cette image est un fake ou non. L’usage de photoshop est devenu courant pour modifier une photo et faire croire à tout et n’importe quoi. Généralement, avec un peu de bons sens et en regardant l’image de près, vous devriez savoir faire la différence, surtout avec la lumière et les ombres.

Utilisez Google une nouvelle fois car il permet de faire le tri avec une fonction méconnue. Cliquez sur l’appareil photo à droite du champ de Google images et ainsi, vous pouvez faire une recherche en uploadant une image directement ou via son URL. Vous aurez un compte rendu de tous les sites ayant publié le cliché et vous obtiendrez assez vite une réponse à votre question.

En conclusion, c’est surtout à vous de faire bien attention à ce que vous partagez ou retweetez. Vérifiez toujours la source de l’information et soyez bien attentif à ce qui est écrit ou à ce qui est affiché sur une photo. Cela évitera d’avoir de trop nombreuses fausses informations qui soient partagées.

Article écrit par Jérémy Huzler

Après avoir obtenu mon CESS à l'Institut Saint Henri de Comines, j'ai décidé de choisir E-business comme étude supérieur. Je suis très intéressé par tout ce qui concerne les réseaux sociaux et au comportement des ces différents utilisateurs. Le métier de community manager m'intéresse énormément.

Quelque chose à dire? Réagissez!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *