Dubsmash, un mélange entre selfie et playback !

Dubsmash, un mélange entre selfie et playback !

Vous n’avez encore jamais vu une courte vidéo de l’application Dubsmash ? Cela ne va sûrement pas tarder ! En effet, l’app Dubsmash envahit nos réseaux sociaux ainsi que nos conversations mobiles depuis peu. Voici un exemple de 3 étudiants qui font le buzz sur Facebook grâce à celle-ci.

 

 

Dubsmash, un exemple pour les start-up !

L’idée ingénieuse de l’application nous vient directement d’Allemagne. Effectivement, trois allemands ont créé un concept original qui consiste à mélanger la voix de certaines citations ou répliques connues avec une vidéo de nous-mêmes. Présente et gratuite depuis moins de 3 semaines sur les plateformes de téléchargement, elle a déjà été téléchargées des millions de fois et a convaincu un bon nombre d’utilisateurs. Les phrases les plus mythiques du cinéma peuvent enfin être rejouées de façon amusante comme la vidéo ci-dessus où les 3 jeunes hommes font un selfie vidéo sur les voix des minions (Moi, moche et méchant !).

Faire une vidéo Dubsmash ne prends que quelques secondes et on se prends vite au jeu pour enchaîner des répliques amusantes. Des fameuses répliques du film « Dikkenek » ou encore « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre » jusqu’à cette célèbre « citation » de Nabilla « Allo quoi? », l’application offre une large bibliothèque de sons où les utilisateurs peuvent se filmer en bougeant juste les lèvres de façon synchronisées avec la ou les voix. Il est ensuite possible d’envoyer sa vidéo directement sur la mémoire de son téléphone ou tout simplement de la partager sur Whatsapp, par SMS ou sur Facebook Messenger.

Parlons argent !

Idée ingénieuse, certes, mais une application gratuite rapporte t-elle de l’argent aux concepteurs ? Et si oui, comment?

La publicité a toujours été un business quel que soit le type de support et de média. C’est donc tout naturellement que les créateurs de l’application se sont tournés vers celle-ci. Lorsque l’utilisateur a fini de charger sa vidéo, une bannière publicitaire apparait et le « mobinaute » peut ensuite cliquer sur le lien.  Lorsque l’utilisateur clique sur la bannière publicitaire, il est directement dirigé vers le site mobile faisant la publicité. Chaque clic rapporte une certaine somme d’argent à Dubsmash.

Et les droits d’auteurs dans tout ça ?

Les trois créateurs allemands se disent « hors d’atteinte de danger » quand on leur parle de « droits d’auteurs ». En effet, ceux-ci utilisent seulement de courtes citations et non l’œuvre originale.

La pérennité de l’application ?

Effet « feu de paille », voilà une expression qui représente bien la montée en flèche de l’application sur les plateformes de téléchargements mobiles. On remarque chez les adolescents que lorsqu’ils utilisent l’application pour la première fois,  ils s’amusent à prendre plusieurs vidéos, à les poster sur les réseaux sociaux, les commenter … Ils retournent rarement une deuxième fois, et encore moins une troisième fois sur l’application… La question est : « comment l’application pourra-t-elle se renouveler ? »

Article écrit par Florian Pannier

Actuellement étudiant à la haute-école Condorcet, je suis en 2ième année E-business. J'ai toujours aimé le domaine de l'informatique, ainsi que celui de l'économie. La catégorie E-business est donc parfaite pour moi. Je suis un passionné de musique (guitare et piano) et de sport (football et squash). J'aimerais plus tard, tout comme mes parents, ouvrir ma propre société.

Quelque chose à dire? Réagissez!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *