E-commerce, quel impact pour l’écologie ?

E-commerce, quel impact pour l’écologie ?

Il faut bien l’avouer, l’e-commerce nous facilite la vie ! Vous désirez acheter un produit dans l’immédiat ? Il vous suffit d’allumer votre ordinateur et, en deux ou trois clics, celui-ci est commandé. Il n’y a plus qu’à patienter sagement son arrivée ! Mais quel impact aura votre commande en ligne au niveau de l’écologie ?

 

panier-achat-430-ebusiness-e-commerce-6261721

Source : modemoiselles.com

Positif ou négatif pour l’environnement ?

L’e-commerce permet de réduire la consommation de nombreuses ressources énergétiques et donc d’apporter un impact positif au niveau écologique et environnemental.

Ces différentes réductions sont liées à :

  • La diminution quasiment totale de la production de magazines.
  • Le stockage des produits dans de grands entrepôts.
    Ce qui est plus écologique que l’exposition de toutes les marchandises dans des commerces éclairés et chauffés en permanence.
  • La livraison des produits directement chez le consommateur émet moins de CO2 que les déplacements que celui-ci devrait effectuer pour acheter ce qu’il cherche dans un commerce traditionnel.

Il y a donc clairement une baisse de la consommation énergétique. Que ce soit l’énergie fossile, l’électricité ou encore la bioénergie (bois),… Cependant, ces différents points favorables à l’écologie ne le sont pas toujours ! Certains facteurs entrent en jeu et peuvent totalement changer la donne.

Écologique certes mais à quelles conditions?

Pour commencer, la livraison à domicile n’est pas toujours plus écologique que si le consommateur faisait le déplacement lui-même. Il faut prendre en compte la distance qu’il devrait effectuer jusqu’au magasin physique ainsi que le moyen de déplacement qu’il utilisera. Si le produit que le consommateur a vu dans un e-commerce se trouve dans un magasin physique à proximité, alors l’achat de celui-ci sera plus écologique pour le commerce traditionnel. Encore faut-il que la personne en question se déplace via les moyens de transports ou à pied !

De plus, la réception du colis est parfois compromise par l’absence du consommateur lors des livraisons à domicile ce qui va forcer le livreur à repasser et donc consommer plus d’essence. Les points de relais semblent être une alternative mais faut-il encore qu’ils soient sur la route du consommateur ! Précisons également que si un client commande sur un commerce en ligne et que celui-ci se trouve isolé des autres acheteurs, alors le déplacement occasionné sera néfaste au niveau de l’écologie.

Parlons ensuite de la consommation d’énergie utilisée pour consulter les commerces en lignes. Le fait de faire une recherche, choisir un produit, passer la commande, payer les achats, recevoir des Newsletter, va solliciter de l’énergie. Plus vous passez de temps sur le web, plus l’énergie que vous consommez sera importante! Internet reste énergivore comme l’explique cet article

Internet : un progrès technologique ou un coût écologique ?

Il faut tout de même préciser que cette dépense n’équivaut pas un déplacement en voiture.

Enfin, parlons de l’emballage des produits issus de l’e-commerce. Ce n’est clairement pas un point positif pour l’environnement car ces produits sont bien souvent « sur-emballés » afin d’assurer leur protection lors du trajet jusqu’au consommateur. Il y a donc une grande consommation d’énergie pour créer tous ses emballages.

Certes, l’économie d’énergie liée à la baisse, voire la disparition de catalogue est belle et bien présente mais est-elle suffisante pour équilibrer la balance ?

Il y a donc une série d’éléments à vérifier avant de choisir entre l’e-commerce et l’achat en magasin traditionnel au niveau écologique. Les études portent à croire que l’e-commerce est plus respectueux de l’environnement mais il n’y a encore aucune certitude à ce sujet. Il faut donc faire son choix selon les circonstances propres à chacun et chacune d’entre nous.

Sources :

http://www.rse-magazine.com/Entre-e-commerce-et-shopping-traditionnel-trouver-la-voie-ecologique_a244.html

http://www.webdeveloppementdurable.com/e-commerce-quel-impact-sur-lenvironnement/

http://economie.fgov.be/fr/binaries/L_e-commerce_un_atout_pour_la_durabilite_de_votre_entreprise_tcm326-247482.pdf

http://www.slate.fr/story/66127/le-e-commerce-bon-pour-environnement

http://www.consoglobe.com/commerce-economie-rime-ecologie-2858-cg

Article écrit par Nils Bächler

Nils Bächler, étudiant dans la section e-Business en 2ème année à HEPH Condorcet.