Facebook M : l’assistant virtuel hybride

Facebook M : l’assistant virtuel hybride

La mode des assistants virtuels ne cesse d’augmenter. Avec Google Now,  le Siri de chez Apple et plus récemment le Cortana de chez Microsoft, il ne manquait plus que le géant Facebook pour rentrer dans la course.  Comment Facebook compte-t-il se démarquer de ses concurrents ? 

Assistant virtuel: oui mais pas que…

C’est à la fin du mois d’août de cette année que Facebook a décidé de dévoiler son nouvel assistant. Baptisé Facebook M (en référence à  Moneypenny de James Bond), il fonctionne actuellement avec l’application Facebook Messenger.

Contrairement à ses concurrents, Facebook M fonctionne uniquement avec du texte. Mais c’est ici que cela devient intéressant, car il ne s’agit pas que d’une autre intelligence artificielle. Facebook M peut accomplir des actions pour vous, comme par exemple : réserver une table dans un restaurant, gérer votre agenda, et même effectuer des achats.

C’est pour ces actions que la notion d‘assistant virtuel hybride entre en jeu. Derrière Facebook M, se cache une équipe de personnes en charge de la supervision et de l’accomplissement des tâches plus ardues. On pense notamment aux opérations qui pourraient entraîner une manipulation d’argent

L’intelligence artificielle qui évolue

Facebook M a cette particularité qu’il évolue et devient de plus en plus intelligent. Comment cela est-il possible ? Simplement en répondant aux questions auxquelles Facebook M ne peut répondre seul. Ce sont les « M Trainers » qui ont la charge d’entraîner « M » et de répondre à ces fameuses questions. Une équipe d’homme dont la responsabilité est de rendre cette IA la plus intelligente et le plus indépendante possible.  Au plus nous discutons avec « M » , au plus il sera capable de répondre de façon pertinente et complète à notre requête dans un langage familier.

Bien que ce ne soit encore d’actualité, nous pourrions envisager que Facebook M  puisse reprendre des conversations dans nos messages privés pour lui permettre d’agrandir  ses connaissances.

En plus de répondre à vos requêtes, cette IA vous propose également des bon plans et autres conseils. En voici un exemple : elle peut comparer plusieurs sites de voyages pour vous donner la meilleur offre possible.

Facebook désire créer un véritable outil de la vie de tous les jours, mais a surtout la volonté de dépasser le stade de l’application entièrement informatisée et scriptée, pour passer à un système plus humanisé. Il est vrai que les assistants virtuels déjà présents sur le marché sont plutôt considérés comme de petits gadgets amusants et non comme de véritables substituts humains.

Disponibilité et premiers avis

Actuellement, ce service n’est disponible qu’aux  États-Unis, et plus précisément en Californie.  Il n’y aurait qu’une centaine de personnes qui seraient entrain de le tester. Facebook entend bien élargir son service, mais cela se fera au fur et à mesure.

En ce qui concerne les premiers avis, ces derniers sont plutôt positifs. Son interface étant très proche de Facebook Messenger, il est difficile d’être complètement perdu. Les conversations avec « M » fonctionnent très bien, et semblent même être bluffantes comparativement à Siri ou à Google Now. Pour les paiements, tout se passe sur Messenger. Cette fonctionnalité n’a pourtant été présentée que cet été.

Reste à observer comment les concurrents réagiront. Car Facebook M a des arguments qui ne peuvent pas être ignorés. Notamment si on envisage l’angle de l’e-commerce, cette application pourrait avoir des répercussions au niveau des moyens de paiements. A suivre.

Sources:

www.mac4ever.com: M : l’assistant virtuel de Facebook se dévoile

www.lesmobiles.com:  Facebook M : l’assistant virtuel qui apprend de l’homme

www.20minutes.fr:     Facebook: « M », le nouvel assistant virtuel pour Messenger

Article écrit par Tony Schotte

Étudiant en e-business à la Haute École de Condorcet. Passionné par les métiers de l'internet, l'e-sport et la culture japonaise et la musique.