La Chine et son e-commerce

La Chine et son e-commerce

La Chine est le nouveau pays préféré des adeptes de l’achat en ligne ! En 2015, l’e-commerce chinois a battu tous les records en termes de vente. Pour la  seule section B2C de l’e-commerce chinois, les estimations s’élèvent à  un chiffre d’affaires de 562,66 milliards de dollars, soit 62% de plus que les Etats-Unis avec 349,06 milliards de dollars ! L’e-commerce chinois étant constitué d’une multitude de sociétés, limitons-nous aux 2 plus connues : Alibaba et JingDong. 

Alibaba : 1er site d’e-commerce mondial

Tout le monde connait Amazon, le géant américain de l’e-commerce, n°1 en Belgique selon BeCommerce. Mais nous connaissons un peu moins Alibaba, la société chinoise n°1 mondiale en termes de vente.

Non, Alibaba n’est pas qu’un personnage d’un conte des Mille et Une Nuits, c’est la plus grande multinationale d’e-commerce. Alibaba.com est un site d’e-commerce B2B (Business to Businessqui met en relation des grossistes asiatiques avec des entreprises situées un peu partout dans le monde. Ce site n’est donc pas destiné aux consommateurs finaux.

Alibaba détient actuellement 80% des parts de marché en Chine et 350 millions de clients actifs par mois. Il réalise un volume de transactions supérieur à Amazon et ebay réunis ! Ce groupe possède Tmall, taoBao, Alitrip… ou encore Aliexpress.

Alibaba Group

Source : Examine Chine

Alibaba a fait la plus grosse entrée en bourse à New York en septembre 2014 avec des actions d’une valeur de $68. En 5 jours, l’entreprise a levé un capital de 231 milliards de dollars. Le 06 janvier 2016, l’action s’élèvait à $78.63 

Qui est Aliexpress ?

C’est une filiale B2C (Business to Consumer) d’Alibaba qui met en contact des grossistes asiatiques avec les consommateurs du monde entier. Comme dit l’expression, c’est un peu la caverne d’Alibaba, on y trouve des vêtements, des smartphones, des produits de beauté, de la déco de maison,… Les prix sont généralement très bas et la livraison est souvent gratuite.

Cependant, les produits de marque ne sont pas toujours fiables, la contrefaçon est fréquente. Le groupe français Kering (Gucci, Yves Saint-Laurent,…) a d’ailleurs porté plainte contre Alibaba pour la copie de leurs produits en 2014. En effet, un sac Gucci contrefait se vendait $2 alors que l’original coûtait $795. Il est vrai que certains produits ressemblent à ceux de grandes marques mais elles ne sont jamais explicitement citées. Aliexpress a instauré un label « genuine products » qui garantit l’authenticité du produit. S’il y a contrefaçon, le produit est remboursable et est supprimé de la vente. Le vendeur, quant à lui, reçoit des points de pénalité qui peuvent amener à une exclusion du site. En 2014, Alibaba a coopéré avec des agences de sécurité, résultat : 400 arrestations et 200 fermetures de magasins, usines et entrepôts liés à la contrefaçon.

Selon BeCommerce, Aliexpress, qui se trouvait en dehors du top 100 des meilleurs magasins en ligne en Belgique en 2014, fait partie du top 10 belge en 2015 !

aliexpress

Source : Aliexpress

La journée des célibataires : le Cyber Monday chinois

Cette fête est célébrée le 11 novembre et est devenue le plus grand événement de shopping dans le monde. Ce jour-là, d’importantes réductions sont disponibles sur les sites d’e-commerce chinois. Le 11 novembre 2015, Alibaba a réalisé un chiffre d’affaires de 13,4 milliards d’euros, soit 60% de plus que l’année précédente.

Journée des célibataires - Aliexpress

Source : Aliexpress

JingDong : numéro 2 chinois

JD.com est un site d’e-commerce chinois livrant dans le monde entier. Souvent comparé à Amazon, il diffère au niveau de la logistique. JD.com se charge lui même de la logistique, ce qui lui permet de livrer le jour même dans la plupart des grandes villes chinoises. Il possède 14.70% des parts de marché en Chine. En 2014, JD.com a atteint 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires, une hausse de 94% en 1 an!

JD.com vient de s’associer à une chaîne de grande distribution en Chine. Ce rapprochement permettra aux consommateurs chinois de commander des produits frais et de tous les jours. La livraison sera toujours gratuite (au dessus de $6) et très rapide, en moins de 2h.

JD.com

Source : JD.com

 Sources :

People daily – E-commerce : deux défis majeurs pour les entreprises chinoises

Trends – Avec AliExpress, l’e-commerce chinois conquiert la Belgique

Le Monde – Kering accuse Alibaba de favoriser la contrefaçon

L’usine digitale – Alibaba a dépensé plus de 160 millions de dollars pour combattre la contrefaçon

People daily – Chine : boom fulgurant de la livraison rapide poussée par l’achat en ligne

Marketing Chine – Le e-Commerce chinois explose les records

The Himalayan Times – The Himalayan Times

Trends – Alibaba signe la plus grosse entrée en Bourse de l’histoire

Le Figaro – JD.com, le géant chinois de l’e-commerce, mise sur le «made in France»

Le Temps – JD.com, le site chinois qui défie Alibaba

Article écrit par Robin Hutsebaut

Etudiant en e-business à la HEPH Condorcet