Les désavantages d’un ERP effacés par le Cloud

Les désavantages d’un ERP effacés par le Cloud

Un ERP (Progiciel de gestion intégré en Français) permet de piloter son entreprise avec un outil informatisé et centralisé. Son but premier est d’optimiser les flux d’informations et de réduire les coûts de manière générale. Les avantages sont nombreux mais ils impliquent aussi de nombreux inconvénients :

  • Mise en œuvre complexe ;
  • Difficulté d’adaptation pour le personnel de l’entreprise ;
  • Coût très important ;

Un ERP dans le Cloud a exactement le même but, sans les principaux inconvénients ! Le progiciel adopte le mode SaaS (Software as a Service) géré par un fournisseur Cloud. Voyons ce qui change par rapport à un ERP traditionnel.

Nuage_ERP

La complexité de la mise en place

Une excellente connaissance de son entreprise est nécessaire pour évaluer ses besoins en matière d’ERP. Cela nécessite dans tous les cas une analyse préalable afin de définir les modules à intégrer.

Un ERP classique demande la mise à jour du matériel de l’entreprise et l’acquisition d’un serveur afin d’héberger le programme de manière interne à l’entreprise. Ce n’est pas le cas pour l’ERP dans le Cloud qui ne demande aucun matériel spécifique autre qu’une simple connexion internet sécurisée !

Apprentissage pour le personnel

Toute nouveauté software demande un certain temps d’adaptation. Il sera probablement nécessaire d’organiser des formations pour que les employés puissent prendre rapidement en main l’ERP sans influencer négativement sur le flux commercial de l’entreprise. C’est toujours nécessaire pour un ERP dans le Cloud, mais considérablement moins complexe, ce système fonctionnant à travers une interface 100% web. N’importe qui avec des qualifications minimales en informatique prendra facilement en main ce nouvel outil.

Le prix d’un ERP

Un progiciel de gestion intégré est un investissement important selon la taille de son entreprise. Il est nécessaire pour un ERP propriétaire de payer autant de licences que d’employés utilisant cet outil, sans compter les formations et frais d’installation qui peuvent gonfler la facture de plusieurs milliers d’euros.

Tableau ERP

Source : http://erp.comprendrechoisir.com/

Pour un ERP Cloud, le système économique est totalement différent puisqu’il fonctionnera sur base d’un abonnement souscris auprès du fournisseur de la solution Cloud. L’investissement initial est alors beaucoup moins important et ne demande pas d’achat de serveurs. Cela est très pratique dans le cas d’un échec de la solution ERP, il est alors beaucoup plus simple de revenir en arrière en minimisant les pertes.

En conclusion

Pour conclure, un ERP en mode SaaS présente de nombreux avantages qui peuvent attirer les petites entreprises qui souhaitent informatiser leur gestion commerciale sans prendre le risque de couler leur société. Mais un nouveau risque apparait, la fiabilité de ce système dépend d’une société externe et le moindre problème peut suspendre complètement l’activité de son entreprise. Une solution de secours serait donc à prévoir.

Quelque chose à dire? Réagissez!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *