Paiements mobiles en Belgique : où en sommes-nous?

Paiements mobiles en Belgique : où en sommes-nous?

Les paiements mobiles sont toutes les transactions effectuées depuis un téléphone mobile et qui peuvent etre débitées soit sur une carte bancaire, soit sur la facture opérateur ou encore via un Porte-monnaie électronique Mais où en est la Belgique à ce niveau ?

Illustration de smartphone sur une application de paiement mobile

Source Image

Tout d’abord, il existe 3 modes de paiements par mobile : les paiements de proximité devant une borne, les transferts d’argent de mobile vers mobile mais il y a aussi les paiements mobiles à distance comme sur les sites de commerce électronique par exemple. Apple sont les premiers à avoir annonçait le 9 septembre 2015 un futur système de paiements aux Etats-Unis. Le principe n’est pas nouveau, chez nous les paiements mobiles entre particuliers ou pour acheter des billets de train ou des tickets de parking existaient déjà. Mais il n’est toujours pas possible d’utiliser son smartphone comme moyen de paiements universel.

Les modes de paiements mobiles présents en Belgique

  • Le paiement immédiat via GSM : Il est en effet possible de procéder à un paiement en émettant  une communication surtaxée à partir de son téléphone (appel vers un numéro du type 0905) ou en envoyant un SMS surtaxé à partir de son GSM pour obtenir un code d’activation qu’il faut retaper sur le formulaire en ligne du site d’e-commerce. Avec cette façon de faire il est possible de payer sur un site de commerce en ligne via son GSM ou encore de payer son parking ou ticket de bus par SMS. Le paiement immédiat par mobile peut aussi permettre de payer un commerçant ou de rembourser ses amis via les applications Bancontact ou encore SEQR. Si c’est deux applications ne sont pas identiques, elles reposent sur le même principe. Il faut télécharger l’application et ensuite au moment de l’achat il suffit de scanner le code QR apparaissant sur le terminal du magasin et il ne reste plus qu’à entrer son code PIN. Les achats ne doivent pas dépasser 250 euros.
  • Le transfert financier validé par SMS : Il y a deux solutions  sur le marché belge avec « m-Banxafe » et « PingPing ». m-Banxafe permet à toute personne de faire associer la carte SIM de son téléphone mobile à son compte bancaire. De cette façon elle peut valider un paiement avec un mot de passe via un sms qu’elle reçoit d’un commerçant. Le système « PingPing » associe à tout numéro de GSM un portefeuille électronique et permet par un échange de SMS, de transférer virtuellement de l’argent d’un portefeuille à un autre (maximum 25 euros par transaction).
  • La solution « open loop » :Une solution dite « open loop » est une solution valable pour tous les consommateurs ainsi que l’ensembles des commerçants. En effet jusqu’ici  il n’y a que des systèmes propriétaires et pas une solution identique pour tous les consommateurs et tous les commerçants. Mais c’est là qu’intervient « Sixdots », qui réunit les trois opérateurs télécom belges ainsi que toutes les banques du pays. Sixdots est une appli dans laquelle peuvent être numérisées des cartes de paiement, mais aussi des coupons et de cartes de fidélité. L’appli fonctionne très bien et permet d’acheter dans les magasins en ligne et dans les points de vente physiques.

 

Les principaux acteurs du paiement mobile en Belgique

Tout d’abord il y a Tunz. Véritable pionnier du paiement mobile en Belgique, Tunz a été créé en 2007 par les fondateurs d’Ogone. C’est une Start-up belge dont la spécialité est le paiement mobile et homologué en tant qu’établissement de monnaie virtuelle.

Belgacom est aussi un acteur majeur du développement du paiement mobile en Belgique. L’opérateur de téléphonie belge acquiert 40% du Capital de Tunz.com qui jusque-là ne proposait que des services de P2P par SMS et des paiements sur internet. Tunz a donc eu l’occasion d’élargir son offre grâce à cette opération. Belgacom continu en parallèle a investir dans le paiement mobile comme par exemple avec le rachat de Mobile-for qui est une société spécialisé dans le paiement de parking par SMS.

Par la suite Ogone, le fournisseur de solutions de paiement électronique, acquiert entièrement Tunz.com. Selon Ogone, cette acquisition doit lui permettre de renforcer sa palette de moyens de paiement (ainsi 80 outils internationaux, locaux ou alternatifs seront maintenant disponible) accessible pour tout site d’e-commerce à partir d’un contrat unique. En parallèle, l’accord prévoit la poursuite d’un partenariat entre Ogone, Tunz.com, et Belgacom Group (l’opérateur qui détenait jusqu’alors 40% du capital de Tunz.com, le reste étant dans les mains des fondateurs Jean Zurstrassen et Gré­goire de Streel).

En Belgique pas moins de 20% des paiements sont mobile et ce chiffre ne cesse d’augmenter d’une année sur l’autre. La plus grosse augmentation d’une année a la suivante fut entre les années 2010 et 2011. En effet le chiffre des achats effectués par paiements mobiles en Belgique a augmenté de 23,8% de 2010 a 2011. On peut donc voir que la Belgique est a ce jour  loin d’être en retard sur ce type de paiements.

 

Sources :

www.retis.be

http://mobilepayment.typepad.com/paiement_mobile/belgique/

 

Le bitcoin : vers une monnaie unique et virtuelle ? by Thomas Hellin | Mar 30, 2016 | Dossiers |

Un site e-commerce et maintenant ?

 

 

Article écrit par Samir Mekhloufi

Mekhloufi Samir, 21 ans, bachelier en e-business.