Quatre points de base pour améliorer son référencement naturel

Quatre points de base pour améliorer son référencement naturel

Un site web ne sert à rien s’il n’est pas visité. C’est pourquoi il est primordial de développer correctement sa visibilité et surtout de se positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Le référencement web est donc devenu un enjeu majeur pour le développement d’un site puisque c’est aussi une des principales sources de trafic pour lui. Voici donc quatre astuces afin d’améliorer son référencement naturel.

httpS

Les URL’s et le nom de domaine

Lors de l’achat d’un nom de domaine, il faut savoir quelle est la cible visée. Si la cible est belge il va falloir opter pour une extension « .be ». Si c’est une cible française, on se dirigera plutôt vers une extension « .fr ». Les moteurs de recherche prennent en compte les données géographiques et linguistiques afin de mieux de répondre aux requêtes des internautes.

L’ancienneté du nom de domaine est un critère important, mais il faut préciser que cela n’est valable que pour ceux déjà indexés dont le nom de domaine est vieux d’au moins 5 ans. « Un nom de domaine qui serait renouvelé tous les 5 ans aurait une plus grande confiance qu’un nom de domaine qui serait renouvelés tous les ans. ». En conséquence, lorsqu’un nom de domaine est réservé directement pour plusieurs années, cela envoie un signal positif aux moteurs de recherches. Il aura alors un impact positif sur le référencement naturel.

Les mots clés présents dans le nom de domaine ont moins d’importance qu’avant en référencement. Cela est dû à de nombreux excès. En effet, beaucoup ont abusé du système de Google. Ce dernier a donc instauré un système de filtre. Beaucoup achetaient des noms de domaine à rallonge composés de plusieurs mots-clés pertinents où se cachaient derrière des pages remplies de contenu dupliqué, de messages et de liens publicitaires afin de très vite monter dans les pages de résultats du moteur de recherche.

Les images

Les moteurs de recherche ne savent pas interpréter une image et donc l’indexer. C’est pourquoi l’attribut ALT sur chacune des images est important. Cela permettra d’une part de décrire le contenu de l’image et, d’autre part, cette balise ALT sera primordiale pour les non-voyants puisqu’elle leur permettra de naviguer à l’aide de terminaux en braille.

<img src= « nom-de-mon-image.jpg »  alt= « description du contenu de l’image » />

Lorsque nous utilisons des images dans les pages d’un site web, il faut faire attention à l’espace qu’elles occupent. Le critère de poids est pris en compte par l’algorithme Google. Ce critère est également important pour le confort de navigation des internautes. Cela va de soi, lorsqu’un utilisateur navigue sur un site web, et que celui-ci met trop de temps à charger, il le quittera automatiquement. Par conséquent, le site web perdra en trafic. TinyPNG permet de réduire le poids d’images (PNG ou JPG) en ligne et indique le pourcentage gagné en poids.

La balise « title »

La balise title correspond au titre de la page web. C’est la première chose que l’internaute lira lorsqu’il effectuera une recherche dans un moteur de recherche. En conséquence, il est important qu’elle donne envie à l’internaute de visiter le site web. Elle se trouve dans la page HTML entre les balises d’en-tête <head> </head>.

Les balises Hn

Les balises titres sont introduites dans le code HTML de la page web afin de désigner les titres et sous-titres du contenu textuel. Ils mettent en évidence les titres ce qui permet aux internautes une lecture plus facile. De plus, les moteurs de recherche les prennent en compte afin de suivre l’arborescence du contenu et de se repérer dans celui-ci. Les balises titres existent au nombre de six :

  • <h1> </h1>
  • <h2> </h2>
  • <h3> </h3>
  • <h4> </h4>
  • <h5> </h5>
  • <h6> </h6>

D’un point de vue référencement, la balise h1 a plus de poids par rapport aux autres puisque plus le niveau de titre est grand, plus le contenu est important. Mais cela ne sert pas à grand-chose si, lors de la rédaction des titres, ceux-ci ne comprennent aucun (ou très peu de) mot-clé.

Pour réussir un bon référencement au niveau des titres, il est donc essentiel que ceux-ci contiennent des mots-clés pertinents, tout en faisant attention à ce que l’internaute comprenne le contenu et se n’y perde pas. Il faudra donc trouver un juste milieu entre un titre pour les internautes et un titre pour les moteurs de recherche.