Un site e-commerce : et maintenant ?

Un site e-commerce : et maintenant ?

Après des mois de veille stratégique et concurrentielle, votre site e-commerce est « enfin » en ligne. Mais si vous voulez que votre e-boutique soit visible et rentable, vous devez tout de suite vous remettre au travail ! Quelles sont les actions principales à mener pour atteindre ces objectifs ?

En termes de visibilité

  • Acquérir les mots clés qui identifient votre activité, vos produits en utilisant l’outil de Google Adwords au démarrage du projet. Cette action sera ensuite renouvelée pour chaque événement favorisant  des opportunités de ventes (ex : fêtes de fin d’année).
  • Gérer et optimiser le référencement naturel du site : intensifier la politique des liens, améliorer le code source, travailler le contenu en fonction des mots clés stratégiques, des activités saisonnières, actualiser les promotions, …
  • Ajouter et mettre à jour les fiches produits : photo, vidéo, description (en tenant compte des commentaires de vos clients).
  • Animer régulièrement les réseaux sociaux (ciblés en fonction de l’utilisation favorite de votre clientèle) reliés à votre site web.
  • Rédiger un blog pour valoriser votre expertise et améliorer votre référencement.
  • Participer aux forums qui couvrent votre secteur d’activité, faites-vous connaître !
  • Soyez Responsive Web Design : la consultation de votre site doit être adaptée à l’ensemble des devices : tablette, smartphone, phablette,… Depuis le 18 novembre 2014, Google a même labellisé ce critère dans les résultats de recherche sur mobile : Mobile-Friendly.

En multipliant votre présence sur différents supports, vous favorisez la stratégie de  l’inbound marketing, c’est-à-dire, permettre aux suspects qui deviendront vos prospects, voire vos clients d’arriver sur votre site.

En termes de rentabilité

  • Développer un programme d’affiliation : diffuser votre catalogue sur des sites web affiliés contre rémunération d’une action à effectuer par l’internaute : un clic, un achat,…
  • Lancer des campagnes d’emailing : rédaction de newsletters envoyées via un logiciel professionnel (pas Outlook).
  • Mettre en place une stratégie ubiquitaire : présence sur d’autres supports commerciaux : comparateurs de prix, places de marché, ventes privées, ventes aux enchères,…
  • Analyser les statistiques de votre site pour l’adapter aux besoins de vos clients et de ce fait, améliorer votre taux de conversion.
  • Mettre en place des tests A/B pour déterminer la version qui donne les meilleurs résultats auprès des internautes (noms des rubriques des pages web, choix des couleurs, présentation du produit,…).
  • Adopter la pratique du Retargeting marketing qui consiste à cibler l’internaute qui a visité votre site, mais pour lequel il n’y a pas eu d’achat ou de transformation lors de cette visite. Cette technique permet d’afficher les fiches produits consultées pendant le surf de l’internaute sur d’autres sites partenaires, mais également de récupérer un panier abandonné ou proposer une vente complémentaire (cross-selling).
  • Mixer le marketing online avec une campagne offline : presse locale, carte de visite, salons, foires,…

Bien entendu, l’entreprise sera attentive à adapter ces différentes actions en fonction des particularités de son projet, de son contexte (taille de l’entreprise, secteur d’activité, ressources humaines,…) et de son budget disponible.

Un plan d’action peut être mis en place par l’entreprise sous la forme  d’un tableau de bord qui permettra de planifier et d’évaluer chacune des actions menées. Analysé régulièrement, il permettra à l’entreprise d’adapter chaque action en fonction des résultats obtenus.

Néanmoins, l’entreprise doit garder à l’esprit que le support web développé convient pour une période de  30 à 36 mois. Au-delà de cette période, le projet web est à revoir pour tenir compte de l’évolution technologique des outils utilisés, des nouvelles tendances du web et de ses propres objectifs de développement : lancement d’autres canaux de communication, développement dans d’autres pays, lancement de nouveaux produits, collaboration avec de nouveaux partenariats,….

 

Sources :

Cours : e-commerce, promotions et référencement, e-economie

Article écrit par Cinthia Van Hamme

Active depuis plus de 10 ans dans le domaine de l'e-Business, je suis maître-assistant dans la formation e-Business de la HEPH Condorcet. Depuis plus de 3 ans, je valorise également mon expertise au sein de PME 3000 afin de sensibiliser les porteurs de projets à l'importance du web au sein du monde de l'entrepreneuriat. J'enseigne par ailleurs à l'IEPSCF.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le e-commerce séduit de plus en plus pour les fêtes de fin d’année | e-Business one - […] ces efforts mis en œuvre témoignent de l’intérêt des sites d’e-commerce pour cette période charnière qui est l’une des…
  2. Paiements mobiles en Belgique : où en sommes-nous? | e-Business one - […] Un site e-commerce et maintenant ? […]

Quelque chose à dire? Réagissez!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *