Une concertation nationale sur le numérique !

Une concertation nationale sur le numérique !

Le Conseil national du numérique est un organisme consultatif français qui a pour mission de formuler de manière indépendante et de rendre publics les avis et recommandations sur toute question posée par le développement du numérique. Le 4 octobre dernier, le CNNum a mis en place une plateforme collaborative en ligne : contribuez.cnnumerique.fr ayant pour objectif de faire participer les Français à toutes les questions relatives à l’impact du numérique sur la société et l’économie, afin d’alimenter la préparation du projet de loi sur le numérique. Cette plateforme publique et ouverte joue donc le rôle d’interface entre la société civile et les pouvoirs publics.

Une start-up dévouée à l’intelligence collective

Cet outil a été développé à l’aide du système de gestion de contenu Drupal par « Cap Collectif » : start-up experte dans le domaine de l’intelligence collective depuis la création de la plateforme de participation citoyenne parlement-et-citoyens.fr, permettant aux parlementaires et aux citoyens de travailler ensemble à la résolution de problèmes de société par la rédaction de propositions de loi.

Le déroulement

Les citoyens ont pu faire leurs propositions du 4 octobre 2014 au 15 janvier 2015 autour de quatre thématiques principales [1] :

  1. « Croissance, innovation, disruption » (4 octobre – 19 décembre 2014)
  2. « La loyauté dans l’environnement numérique » (4 octobre – 19 décembre 2014)
  3. « La transformation numérique de l’action publique » (3 novembre – 31 décembre 2014)
  4. « La société face à la métamorphose du numérique » (3 novembre 2014 – 15 janvier 2015)

Une fois inscrit, l’internaute pouvait participer aux consultations en cours et apporter sa contribution et/ou voter pour celles des autres (pour – contre – mitigé) : un moyen facile et rapide d’apporter sa pierre à l’édifice numérique français.

Le résultat

Cette initiative a permis de recueillir pendant près de quatre mois les avis et contributions des citoyens et des acteurs de la société pour un total de 17.678 contributions, dont 1.435 propositions [2]. Malgré un succès mitigé, ce type d’approche innovante, qui vise à faire du numérique une priorité gouvernementale, reste très séduisant et prometteur pour l’avenir de notre société. Il ne reste plus qu’à espérer que la Belgique s’inspire de ses voisins.

 

_____________________________

[1] Source : https://etudiant.ujf-grenoble.fr/actualites/2014-12-02/participez-concertation-nationale-numerique – Consulté le 1er juin 2015.

[2] Source : http://contribuez.cnnumerique.fr/node/168/ – Consulté le 1er juin 2015.

Quelque chose à dire? Réagissez!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *